Discours de Madame Elisabeth Badinter à l’Assemblée Générale Mixte de Publicis Groupe du 31 mai 2017

« Madame, Monsieur,

Chers actionnaires,

J’ai souhaité prendre la parole dès le début de cette Assemblée Générale car nous allons vivre un moment qui fera date dans l’histoire de Publicis. Maurice Lévy arrive aujourd’hui au terme de son mandat, après 30 ans de Présidence du Directoire et 46 années de sa vie consacrées à la réussite de Publicis.

En 90 ans, votre Groupe n’a connu jusqu’ici que deux Présidents : Marcel Bleustein Blanchet - mon père – et Maurice Lévy. Deux hommes d’exception, animés d’un même esprit précurseur et d’une même vision de l’avenir.

L’un, le fondateur a défriché tous les modes de communication ; l’autre son successeur, tous les territoires possibles. Ils ont partagé la même envie d’être acteurs des grandes inflexions de la société d’hier et de demain. La confiance et le respect entre ces deux hommes ont été les garants de la réussite de Publicis, cette petite société familiale devenue mondiale, mais restée fidèle à sa culture et à ses valeurs. Leur duo d’exception a posé les bases solides d’un développement pérenne de Publicis.

Neuf décennies plus tard, Publicis est là, à la fois le même – robuste et innovant - et métamorphosé.

L’ère Maurice Lévy est fondamentale dans l’histoire du Groupe. 

Ce qu’il a réalisé est impressionnant : il a mené tambour battant les grandes étapes stratégiques d’expansion et de transformation de Publicis, lui a conféré de nouvelles normes et une nouvelle stature. Sous son impulsion, notre Groupe est devenu le troisième acteur mondial, passant de 3 000 à 80 000 collaborateurs avec des revenus multipliés par 50 et une capitalisation boursière par près de 100.

Maurice Lévy a su prendre avec brio le tournant du digital - avant tout le monde - et faire en sorte que Publicis en devienne le leader mondial.

Enfin en 2016, ses décisions ont renforcé les fondamentaux du Groupe et son engagement dans l’économie du futur.

Mais ne saluer que le très grand professionnel, serait ignorer ce qui a fait de lui un homme mondialement reconnu et apprécié pour ses nombreux engagements personnels. Maurice Lévy est un homme d’éthique et de convictions, d’un profond humanisme, très respectueux des autres et de la différence. Ce n’est pas un hasard s’il en a fait, avec « Viva La différence », la signature et le credo de Publicis depuis près de 20 ans. Comme toujours, il a été à l’avant-garde de ce combat si actuel.

Pour toutes ces raisons, Maurice Lévy est à n’en pas douter, l’un des grands patrons de ce monde.

Au nom du Conseil de surveillance et en mon nom personnel, je tiens à le remercier pour son dévouement et son engagement sans limite dans le succès de Publicis.

Pour lui succéder à la tête du Directoire, - et à l’issue des travaux menés par le Comité de nomination et d’un processus rigoureux de sélection, - notre choix s’est porté sur un homme jeune et brillant : Arthur Sadoun.

Il possède toutes les capacités requises pour prendre le relais de Maurice Lévy. En particulier, il dispose d’une qualité rare et inestimable pour nos métiers : une compréhension unique des besoins et des défis qui attendent nos clients.

Il bénéficie d’un autre atout précieux : il appartient à cette génération qui a grandi avec l’émergence du digital.

Une lourde tâche l’attend : conduire Publicis dans une nouvelle ère, aux codes mouvants dictés par le numérique, plus incertaine que jamais pour les acteurs économiques mais aussi plus exaltante par toutes les opportunités qu’elle sous-tend.

Pour mener à bien sa mission, Arthur Sadoun pourra s’appuyer sur le Conseil de surveillance dont il a déjà toute la confiance. Il pourra également compter sur les grandes compétences du Directoire, que ce soit celles d’Anne Gabrielle Heilbronner, de Jean-Michel Etienne ou de Steve King.

Je l’ai déjà souligné : l’exemplarité de la gouvernance fait partie de notre spécificité et de notre différence. La préserver est une nécessité.

La confiance absolue qui règne depuis 20 ans entre Maurice Lévy et moi-même, a permis un fonctionnement efficace, propice aux débats et décisions constructifs dans la sérénité.

Il est essentiel pour moi que cette fluidité entre les deux instances perdure au sein de notre gouvernance.

Depuis plus de dix ans, Arthur Sadoun œuvre aux côtés de Maurice Lévy. J’ai retrouvé dans leur profond respect mutuel et leur complicité construite au fil des ans, tous les ingrédients qui nous ont si bien réussi.

C’est la raison pour laquelle, chers actionnaires, je souhaiterais que Maurice Lévy me succède à la Présidence du Conseil de surveillance. Maurice Lévy et Arthur Sadoun formeront alors le 3ème tandem de notre histoire, pour le plus grand bénéfice de notre Groupe et de ses parties prenantes.

Pour ma part, je continuerai à soutenir la politique du Groupe et à veiller sur ses intérêts en tant que Vice-Présidente du Conseil.

Nous allons poursuivre notre route vers le futur en toute quiétude, avec un Groupe solide, profilé pour cette nouvelle ère, assuré d’une gouvernance toujours plus forte, et riche du talent de ses équipes, sans lesquelles rien ne serait possible. Leur investissement, leur créativité et leur audace sont le creuset de la vitalité du Groupe depuis toujours. Je souhaite leur dire toute notre gratitude.

Je crois, Chers actionnaires, que nous pouvons tous être fiers de Publicis.

En notre nom à tous, je souhaite exprimer tous nos vœux de succès à Arthur Sadoun et bien sûr, notre immense reconnaissance à Maurice Lévy pour tout ce qu’il a accompli.

Mon père avait dit il y a 30 ans « Hier éclaire demain et demain féconde l’avenir ». Le film que vous allez voir maintenant en est la parfaite illustration.

Une nouvelle page de la belle saga Publicis va désormais s’ouvrir avec une nouvelle équipe dirigeante. Dans cette phase de transition, la présence et les conseils de Maurice Lévy nous seront précieux. »

Nous utilisons des cookies, y compris des cookies tiers, à des fins de fonctionnement et d’analyses statistiques. Pour en savoir plus, nous vous invitons à cliquer ici